Outils pour utilisateurs

Outils du site


agone:savage_agone:arts

Les Arts Magiques

Les Arts Magiques dans Savage Agone ne sont pas abordés de la même manière que dans les règles d'Agone, ni tout à fait comme les sorts de Savage Worlds. C'est une magie en général puissante, mais en contrepartie, il faut du temps pour exécuter une telle œuvre. On imagine mal un mage du décorum lancer un sort aussi rapidement qu'un mage de l'Emprise. Savage Agone ne garde donc pas les petits sorts des Harmonistes, ne conservant pour la plupart que ceux qui sont le plus cohérent avec le roman de Mathieu Gaborit. Une exception pour l'Accord, qui est un type de magie plus rapide que les autres, mais pas autant que l'emprise.

Arcane Harmoniste

  • Compétences associées : Accord, Cyse, Decorum, Geste (Volonté)
  • Démarre avec 10 points de magie (PM).
  • Starting powers : 3
  • Backlash : effet magique incontrôlé
  • Récupération des PM : 1 PM / heure

A propos des Points de Magie

Il peut paraître décalé pour le décorum qui utilise des pigments particuliers qui pourraient être considérés comme des PM de parler de PM pour le mage. Mais un pigment utilisé par un terne ou un Inspiré qui n'est pas un Harmoniste ne pourra par créer de magie. L'Harmoniste insuffle toujours un part de lui même dans un effet magique. Il y a donc des limites. 

Un Harmoniste a accès, avec le seul Atout Harmoniste, aux quatre voies. Par contre, il ne multiplie pas ses PM de démarrage ni son nombre de sorts de démarrage en en développant plusieurs. A lui de répartir ses ressources magiques entre ses différentes voies.

Apprendre une œuvre

L'Atout “Nouveau Sort” (appellé Nouvelle Oeuvre) est là pour ça. Une fois pris, le mage connait directement ce nouveau sort, sans malus.

 Exécuter une œuvre

La durée de réalisation de l'oeuvre est un facteur présent (voir la liste des oeuvres) : 

Pour lancer une oeuvre, l'harmoniste doit parfois préparer du matériel : 

  • L'Accordé doit sortir et prendre en main son instrument, ce qui coûte une action.
  • Le peintre du Decorum doit prendre ses pigments et souvent son matériel de peinture, ce qui coûte une action (pour les oeuvres rapides, car pour peindre un tableau qui prendra plusieurs jours à être peint, on sent bien que l'urgence n'importe pas)
  • La Cyse et la Geste n'ont pas forcément besoin de matériel, leurs oeuvrent peuvent donc parfois ne pas avoir besoin d'une action de préparation, selon les oeuvres.
  • Une fois prêt, l'harmoniste commence à réaliser son oeuvre, il garde la carte d'action à laquelle il commence son oeuvre dans sa main.
  • Au bout d'un nombre de round équivalent à la durée de la réalisation (qui peut être 0), l'harmoniste pioche une nouvelle carte (sauf si 0 justement) et agit sur la meilleure de celle qu'il a gardé en main au début de la danse et celle qu'il pioche au round où part l'effet du sort. 
  • L'harmoniste ne peut pas faire d'autre action complexe pendant tout le temps de la  réalisation de l'œuvre, sauf pour les oeuvres de longues durée qu'il peut interrompre et reprendre plus tard (ne serait-ce que pour dormir).
  • Pendant tout le temps que dure la danse, quelqu'un peut tenter une action contre l'harmoniste pour contrer la réalisation de l'œuvre. Si la personne qui la tente au dernier round n'a pas une carte d'action assez rapide il ne pourra rien tenter contre l'harmoniste. 
  • Une tentative d'interruption au moment du lancement effectif du sort est toujours possible si le personnage qui veut l'interrompre est en attente. Dans ce cas, le jet opposé d'agilité est effectué. 

Cas d’une oeuvre d’une durée 0 :

On considère dans ce cas que l’harmoniste commence son oeuvre à sa carte et l’effet arrive au rang -2 (s’il pioche un 10, l’effet arrive au 8). On peut tenter de l’interrompre si on a une carte plus élevée que le mage.

On peut aussi tenter d’interrompre un mage dans le premier round dès le rang d’action As en empêchant l’harmoniste de préparer son oeuvre.

Interrompre un oeuvre

Pour interrompre un harmoniste, les actions suivantes sont possibles : 

  • Frapper son instrument, son matériel (difficulté selon l'objet visé). Si des dégats sont visés, l'objet peut être brisé, cassé, partiellement ou complètement. Si l'agresseur vise à arracher l'objet de la main de l'harmoniste, il faut qu'il réussisse à l'attraper, et ensuite un jet de force opposé dira qui réussit à le prendre en main. Cette action risque soit d'arrêter brutalement l'œuvre, soit de la retarder si il y a une confrontation physique.
  • Frapper le mage : le mage doit faire un jet de Volonté à  -2 (+ malus blessure éventuelle). S'il le loupe, l'oeuvre est contrée. 
  • Engager un test de volonté contre lui (Intimidation, Sarcasmes), si le mage échoue, l'oeuvre est contrée

Ceci ne s'applique pas pour les oeuvres de longues durées (comme une fresque murale qui prendra plusieurs jours) on peut toujours détruire l'oeuvre inachevée.  

Contre magie, harmonistes uniquement

  • Accordés : les accordés peuvent entrer en duel musical pour tenter de contrer ou de ralentir l'autre. Jet opposé d'Accord : celui qui le réussit obtient le résultat qu'il recherchait, en cas d'égalité, les accordés continuent la confrontation le round suivant, tout en continuant de jouer (comme Agone en duel cistre contre clavecin). Les accordés peuvent s'unir, effet de groupe à exploiter comme les règles de combat. 
  • Geste : duel d'alexandrins, comme dans de Cape et de Crocs… même concept technique 
  • Cyse : peu applicable, mais si applicable, même concept. 
  • Decorum : peu applicable vu la nature de l'œuvre, du moins pas en mode dynamique, on peut néanmoins imaginer une oeuvre qui viendrait atténuer ou éliminer les effets d'une autre oeuvre. 

Création d'un nouveau sort (magie intuitive)

Si un harmoniste veut créer un nouveau sort: 

  • Il fait un jet de Créativité avec un malus de -4.
  • Si le jet est échoué, l'harmoniste devra attendre au moins 1 jour avant de recommencer.
  • Si le jet est réussi, un premier brouillon est né. L'harmoniste l'ajoute à la liste de ses œuvres mais avec un malus de -4.
  • Par la suite, si l'harmoniste réussit à réaliser l'œuvre avec un palier (raise) le malus diminue à -2, puis disparaît à l'occasion d'un autre pallier.
  • Si l'effet du sort est modulé par les paliers du jet, ces paliers sont pris en compte dans l'effet de l'œuvre (ils ne servent pas que pour le perfectionnement).

Concepts généraux sur les différents Arts Magiques

Esprit général

Les oeuvres magiques sont intimement liés aux arts et aux artistes qui les pratiquent. C'est aussi la magie qui a donné naissance à l'Harmonde, une magie plein de subtilité et puissante, très puissante. Les Inspirés sont les seuls à avoir la Flamme qui leur permet de les exercer, et c'est leur principale flambeau de ne pas les faire disparaître dans l'oubli. Idéalement, tout Inspiré se devrait être ou devenir Harmoniste afin de pouvoir entretenir ce savoir et l'enseigner à son tour aux autres Inspirés qu'il rencontrera.

Le Décorum

Le décorum c'est l'art du peintre. Pour qu'une oeuvre du décorum soit réalisée, il faut donc peindre une oeuvre. Ce n'est pas une action immédiate, elle ne peut se résoudre à quelques traits ou graffitis, et encore moins à une lancée de pigment qui permettrait un sort instantané. Les sorts du type ‘aveugler', ‘coup de froid', ‘projectile de glace', ne sont pas dans cet esprit. Les peintres ne sont pas des mages de combats, ce sont des artistes qui aiment la précision du détail, la beauté des traits et des couleurs, tel l'artiste qui peindra la fresque représentant avec une précision rare la Grande Galerie qui permettra à Agone de prendre d'assaut cette salle, en l'utilisant en portail. Laissons les blasts et autre attaques rapides à nos mages de l'Emprise, et rendons aux peintres ce qui appartient aux peintres, et commençons par développer le sort de Portail qui permettra à un peintre de créer un portail pour se rendre dans le lieu peint sur le tableau. Sort injustement inexistant dans le JDR Agone ! Ensuite, étant affilié aux saisons, cet art permet en effet de dialoguer avec elles, de les faire venir localement, d'avoir un contrôle puissant sur la météo… Si on parle du Portail, le peintre pourra faire en une bonne semaine ou deux sur un toile de qualité un portail qui gardera ses effets indéfiniment (jusqu'à la destruction de la toile), le même artiste pourrait griffonner rapidement un dessin représentant un lieu connu mais il ne pourra être utilisé qu'une seule fois, et attention aux imprécisions de traits qui pourraient l'emporter ailleurs… Il ne faut pas perdre de vue qu'un saisonin aura beaucoup de mal à utiliser les pigments des autres saisons. Ainsi, un harmoniste peintre aboutit ne pourra être qu'un homme, qui lui n'a pas de gêne quant à manipuler les différentes saisons. Et peut-être qu'un jour un homme finira par retrouver le secret des tableaux mondes ?

La Cyse

La Cyse c'est l'art du sculpteur, du potier, du forgeron, du tailleur de pierres, de tous ceux qui travaillent la matière. Ces artistes ont atteint une telle connaissance de la matière qu'ils sont capables par leurs gestes de créer des objets parfaits, tels Hurlanc et Amertine qui sans outils ont forgé Pénombre, une arme parfaite (dotée d'une âme, il est vrai, qui sort des compétences de la Cyse). Les effets de la Cyse sur la matière sont permanents. Une lame dont le fil est aiguisé par les doigts d'un artiste de cet art reste aiguisée, l'effet ne s'estompe pas, le fil s'usera naturellement si la matière n'a pas été renforcée. Pour rester dans le registre des armes, l'harmoniste forgeron sera capable de rendre une arme incassable dont le fil restera à jamais aiguisé. A l'opposé, il pourra réduire en miette le plus solide des matériaux. Entre ces extrêmes, toutes les nuances sont possibles.

La Geste

La geste est un art puissant car il manipule le concept le plus difficile à manipuler : le temps. Les poètes, souvent rêveurs, sont capables de faire planer leur âme dans les méandres du temps, et la force de leurs idées exprimées par leur verbe (sans lequel la Geste ne peut avoir d'effet) est capable de contraindre le temps à agir sur l'environnement qui les entoure. De tels poètes doivent se faire entendre, ils doivent clamer leur vers afin de contraindre le temps à leurs caprices. Un poète n'est pas de nature discrète. Il est sur les planches et doit porter sa voix. S'il voulait se rendre discret, il aurait beaucoup plus de mal à agir sur cet élément qui paraît immuable (malus de -4 sur l'oeuvre exécutée).

L'Accord

Les musiciens accordés sont capable de bien des choses, des plus admirables aux plus répréhensibles. L'Accord nécessite quelques notes pour s'identifier, et quelques mesures pour se faire comprendre. On ne trouvera donc pas de sort instantané d'Accord. La cible doit être en mesure d'entendre l'oeuvre, un sourd ne peut donc pas en être la cible.

Lire la suite : Les Sorts...

agone/savage_agone/arts.txt · Dernière modification: 2017/08/15 17:31 (modification externe)